Conseils pour une bonne randonnée :

 

L’ âne n’est pas un animal têtu, comme on a toujours voulu nous le faire croire.

C’est un animal extrêmement intelligent qui à besoin de comprendre ce qu’on lui demande et d’être rassuré.

Bien que votre âne soit éduqué pour la randonnée, il n’en reste pas moins un animal, vous devez avant tout vous faire respecter de lui.

Nul besoin de violence mais il s’agit de fermeté, vous devez vous imposer à lui dès le premier contact,

lui montrer qu’il ne pourra pas agir à sa guise.

 

Durant votre randonnée l’âne ne doit jamais passer devant vous.

Vous devez rester au niveau de son épaule.


Soyez à l’écoute de votre âne.

Pour ce faire, vous devez être attentif à votre environnement, le prévenir de tout événement qui pourrait le surprendre.

Parlez lui, rassurez-le (c’est rien, va, brave) félicitez-le (c’est bien)

Si votre âne décide de ne plus avancer, c’est que quelque chose le préoccupe.

Vérifiez autour de vous que rien ne l’inquiète, vérifiez que son bât ou sa selle ne le blesse pas ou ne tombe pas.

Demandez lui d’avancer (Son nom puis marcher, allez UU) S’il persiste prenez une badine

(petite branche sans épine)et demandez à une personne de se mettre derrière en le poussant .

Ne tirez pas vers l’avant, il se mettra “à braire”, dès qu’il fait un pas félicitez-le, vous y arriverez par la patience et en lui parlant.

  

                                                                                                                  Sécurité :

 

Le port du casque est obligatoire pour tous les enfants qui montent sur l'âne !

 

Il est demandé aux randonneurs d'avoir une assurance personnelle

– accidents et responsabilité civile –

 

 

 

Il est strictement interdit de donner à manger à votre âne à la main et de le laisser brouter à sa guise pendant la randonnée (vous pourrez

le laisser brouter lors de votre pause uniquement)

 

Ne jamais tenir la longe entourée autour de votre main, il faut toujours la tenir sur le plat.

 


Si votre enfant est sur le dos de l’âne, vous devez impérativement le descendre pour tout passages délicats (passage sur un pont, chemin très escarpé, route, passage de gué...)

 

A aucun moment vous ne devez  laisser un enfant seul sur le dos de l’âne, même lorsque vous êtes arrêté.

Il est strictement interdit à tout adulte ou adolescent de plus de 40 kg de monter sur le dos de l’âne,les seules personnes autorisées sont les enfants prévus au départ de la randonnée.


 

La prise en charge d'un âne vous engage vers lui, partir avec lui signifie, marcher autrement et pas plus vite, sans le surcharger

(environ 40 kg).

 

Un âne est comme nous, il a des réactions, il n'est pas programmé, mais tous nos ânes sont des randonneurs sympas et éduqués qui deviendrons vite vos complices de la rando.